Menu
FR
NL
EN

Bukavu - Bourses d'étude

Des bourses pour étudiants porteurs de handicap!

Bukavu et son université (UCB)

Bukavu, Province du Sud Kivu en République Démocratique du Congo, à 6.380 km de Woluwé Saint Pierre…
Cette Province de l’Est du Congo se redresse lentement après un long appauvrissement  sous la dictature de Mobutu et les ravages dévastateurs d’une guerre importée. Dans cette situation de post conflit, l’éducation de base, mais aussi la formation des futurs cadres de la société congolaise sont des enjeux majeurs.

L’UCB, une Université de Bukavu comptant plus de 2500 étudiants, travaille opiniâtrement, depuis 1990, à cette reconstruction, avec une qualité d’enseignement et de recherche qui sont reconnues, mais aussi avec un cruel manque de moyens. Dès le début, l’ICHEC s’est engagé dans un partenariat avec l’UCB afin de l’aider à développer une compétence spécifique, l’entrepreneuriat dans les petites et moyennes entreprises, vital pour dynamiser l’économie locale.

Le service social de l'UCB

Présent dans une Université congolaise, c’est remarquable : certes, les besoins sont énormes, mais les moyens manquent et la priorité va à l’enseignement.
Il a été réorganisé, avec l’appui technique de Mr Xavier Renders, ancien vice-recteur aux affaires étudiantes de l’UCL, qui exerce une fonction de conseiller auprès du Comité de direction de l’UCB.
Son budget inclut un ensemble de postes « vie étudiante » : réhabilitation d’un home, activités culturelles et sportives.
Il est géré avec la participation des étudiants, dont des activités (reprographie…) génèrent certaines ressources.

 

Les bourses et l'engagement de l'ICHEC

Ce poste est entièrement distinct des autres, comme marque de l’importance de la solidarité. Un fonds à disposition de l’Université finance une politique en faveur des étudiants défavorisés. Il est alimenté par des apports d’organisations ou de personnes extérieures, mais aussi grâce à un effort des anciens et à des démarches des étudiants auprès de notables locaux.
L’octroi des bourses est encadré par un règlement d’ordre intérieur et géré par une commission composée de divers représentants, y compris des étudiants. Cette commission travaille dans le cadre de critères et de procédures fiables d’attribution. Une supervision est assurée par Mr Renders.
Le montant d’une bourse correspond généralement  à 500$/an, soit le montant moyen du minerval. Quinze ont été accordées en 2012-2013. Parmi les étudiants, certains sont porteurs de handicap, en situation très précaire, mais avec un courage et une intelligence qui suscitent l’admiration.
Pour eux, le montant nécessaire est évalué à 700$/an vu les dépenses supplémentaires liées à leur handicap.
En 2012-2013, deux bourses ont été octroyées sur base d’un apport d’ICHEC Coopération Internationale.
Nous voulons pérenniser un tel apport : même en escomptant une augmentation du nombre au fil des années, il resterait somme toute assez modeste…

Procédure d'octroi fiable

  • En début de l’année académique, une demande est adressée par écrit et justifiée explicitement par le service social pour des étudiants précis. Les montants sont exclusivement affectés aux bourses, soit pour l’instant 700$.
  • Cette somme correspond au minerval des étudiants à propos desquels la demande a été reçue, et au remboursement d'autres frais académiques sur présentation de justificatifs (p.ex. frais de mémoires, achat de syllabi, de livres, etc).
  • Sont exclus : les frais administratifs, d’autres interventions pour ces étudiants ou d’autres, l’affectation à des missions différentes du service social. La ligne budgétaire doit rester tout à fait spécifique.
  • En cas de solde positif du fait que la somme reçue pour tels ou tels étudiants excède la demande, le montant est versé sur un fonds spécifique et servira exclusivement pour ces étudiants, soit pour le minerval de l’année suivante.
  • En fin d’année académique, un rapport annuel et des pièces justificatives sont adressés par le service social de l’UCB à ICI.